Aller au contenu

Quels sont les tarifs d’un rédacteur web ?

    tarif redacteur web

    Depuis les années 2000, avec l’essor d’Internet, l’essor des réseaux sociaux, l’avènement des blogs et des journaux en ligne, les rédacteurs web sont devenus incontournables. La crise du Covid, avec ses confinements, a accru le développement de ces métiers parfois méconnus. 

    Les rédacteurs Web font partie de la famille des professionnels de la communication et du marketing numérique. Les rédacteurs web écrivent et produisent du contenu textuel intégral ou partiel pour des sites Web, des blogs ou des applications Web dans le respect des chartes éditoriales et des recommandations de Google en matière d’écriture pour le web.

    Nombreux sont les acteurs du numérique qui font appel à un ou plusieurs rédacteurs web, cependant, le métier s’est démocratisé et nombreuses sont les personnes qui proposent des services de rédaction. Sur le marché, il est possible de trouver un rédacteur à n’importe quel prix

    Dans la suite de l’article, vous trouverez les tarifs moyens d’un rédacteur web selon différents critères.

    Les critères de tarification d’un rédacteur web

    Les tarifs d’un rédacteur web ne sont pas soumis à une grille tarifaire. Le métier n’étant pas réglementé il n’y a pas de minimum ni de maximum tarifaire. De même, le mode de rémunération peut varier d’un rédacteur à l’autre : certains rédacteurs sont payés à l’heure, d’autres sont payés au mot.

    Globalement, le tarif d’un rédacteur web varie selon 3 critères principaux :

    • l’expérience : un rédacteur web débutant pratique souvent des tarifs moins élevés qu’un rédacteur web expert.
    • le projet : la complexité du projet, la qualité demandée, le volume de mots sont autant de paramètres qui peuvent influer sur le tarif d’un rédacteur web.
    • le pays d’origine : les rédacteurs offshore proposent des tarifs moins élevés que les rédacteurs français car le coût de la vie dans leur pays est souvent moins élevé et ils ont moins de taxes sur leurs revenus.

    Si vous recherchez un rédacteur web, je propose un tarif de 0,04€/mots lors de la première commande. L’occasion pour vous de tester mes services et de bénéficier de textes de très bonne qualité pour un prix incroyablement bas.

    Le prix d’un rédacteur web varie selon son expérience

    Il peut être difficile de fixer son prix, surtout lorsque le rédacteur débute. Pour attirer ses premiers clients et forger sa propre expérience, un rédacteur débutant aura tendance à placer ses prix en dessous de ceux du marché. 

    A titre indicatif, voici les prix observés en France en 2022 : 

    • Débutant : de 0,03€/mot à 0,05€/mot, ou 20 à 35 euros de l’heure.
    • Intermédiaire : de 0,08€/mot à 0,10€/mot, ou 40 à 60 euros de l’heure.
    • Expert : à partir de 0,15€/mot, ou à partir de 70 euros de l’heure.

    Le prix d’un rédacteur web varie selon le projet proposé

    En plus de l’expérience, la complexité du projet proposée peut grandement influer sur le prix du rédacteur web. En règle générale, on distingue 3 types de projet : 

    • le remplissage de site de basse qualité
    • la rédaction d’articles destinés à acquérir du trafic 
    • la rédaction d’articles destinés à augmenter le chiffre d’affaires

    Selon le projet, les compétences à maîtriser ne sont pas les mêmes. De même, le temps investi pour produire chaque article pour varier énormément. Pour du remplissage, l’écriture d’un article peut prendre 30 minutes, tandis que pour écrire un article qui génère du trafic et du chiffre d’affaires le rédacteur peut mettre plusieurs heures.

    Le prix d’un rédacteur web varie selon son pays d’origine

    Les tarifs d’un rédacteur offshore sont bien inférieurs aux tarifs d’un rédacteur web français. Généralement au Bénin ou à Madagascar, le salaire moyen et le coût de la vie y sont bien inférieurs. 

    Très utilisée pour du remplissage de sites, il est possible de trouver des rédacteurs offshores à partir de 0,007/mot soit presque 10 fois moins cher qu’un rédacteur français standard. Cependant attention à la qualité de l’article, notamment dans certaines niches concurrentielles comme la rédaction sur le tourisme et le voyage.

    Les malgaches ou béninois utilisent un français différent de la métropole et de nombreuses fautes d’orthographe peuvent se glisser dans vos textes. Il faudra alors prendre du temps pour relire et corriger le texte, ou payer un correcteur.

    Comment facturer la rédaction web ?

    En faisant vos recherches de rédacteurs vous avez pu vous apercevoir qu’il existe différents types de facturation : au mot (ou 100 mots), à la page ou à l’heure. Comment savoir quel est le meilleur mode de facturation ?

    La tarification au mot

    C’est la pratique la plus répandue dans la rédaction web. Cela permet au client d’établir un budget précis selon ses besoins. Cela permet également au client de payer précisément le travail accompli.

    Le rédacteur peut faire évoluer son tarif selon la qualité demandée, le temps de recherche, les modifications à apporter, l’optimisation nécessaire, etc. N’hésitez pas à demander au rédacteur ce qui se cache précisément derrière son tarif.

    De plus, il est possible que certaines thématiques précisent demandent des connaissances particulières ce qui fera forcément augmenter le prix de la rédaction.

    La tarification au feuillet

    Moins courante, la tarification au feuillet peut aussi exister sur le web. Ce tarif est souvent appliqué à la rédaction print (destinée à être imprimée sur du papier) en règle générale, on considère qu’un feuillet correspond à 1500 caractères, soit environ 250 mots. En moyenne, le prix varie de 45€ à 70€. Le minimum fixé par le syndicat des journalistes étant de 45€.

    La tarification à l‘heure

    Il est possible que pour certains projets, un rédacteur vous propose une tarification à l’heure. Cette tarification peut être intéressante pour des projets importants. Dans ce cas, le prix à l’heure inclut des éléments comme la recherche de mots clés, l’écriture, l’optimisation, la relecture et la correction ainsi que les éventuelles modifications. 

    Un tarif horaire permet de rémunérer le rédacteur web précisément selon le temps dépensé. Toutefois il faudra assurer un suivi correct des heures facturées afin de s’assurer que le rédacteur n’a pas perdu de temps et facturé des heures supplémentaires.

    Rédacteur web : les tarifs se font aussi en fonction des charges !

    Les rédacteurs web sont souvent des entrepreneurs déclarés sous le statut de micro-entreprise. C’est-à-dire que ce sont des chefs d’entreprises qui paient des charges. Pour gagner leur vie et vivre de leur activité, les rédacteurs web doivent donc prendre en compte une multitude de taxes pour fixer leur tarif. Parmi les principales charges on retrouve :

    • les cotisations sociales de l’URSSAF (22% du CA)
    • l’impôt sur le revenu
    • la cotisation foncière des entreprises (CFE)
    • l’assurance professionnelle
    • les charges pour le droits à la formation
    • et également toutes les charges courantes pour le fonctionnement de leur entreprise (loyer, ordinateur, électricité, internet, etc).

    Tarif rédacteur web : en conclusion, il est difficile de s’y retrouver

    En conclusion, les tarifs d’un rédacteur web varient énormément d’un rédacteur à un autre. Il n’existe pas de règles bien établies même s’il est possible d’établir des tendances. 

    De manière générale, le tarif d’un rédacteur web dépend de :

    • son expérience
    • du projet (et de la qualité demandée)
    • de son pays d’activité

    Le travail d’un rédacteur web ne se limite pas à l’écriture du texte. Bien souvent, il doit effectuer des recherches, des optimisations, des relectures, etc. Son tarif reflète aussi son statut entrepreneurial particulier et doit prendre en compte les différentes charges ainsi que les fluctuations de son chiffre d’affaires.